Covid-19 : 285 millions d’euros pour soutenir indépendants et PME

La Wallonie mobilise une aide supplémentaire pour les indépendants. Certains secteurs complémentaires totalement fermés ou à l’arrêt seront éligibles à l’indemnisation de 5.000 €, les indépendants qui démontrent une diminution de leurs activités percevront une indemnité de 2.500 € et les entreprises qui ont un besoin de trésorerie pourront contracter un prêt de 45.000 € à taux favorable. L’UWA se réjouit d’avoir été entendue par le Gouvernement wallon.

Le Gouvernement wallon mobilise 285 millions d’euros supplémentaires pour soutenir les indépendants et les PME durement impactés pendant la crise.

Trois mesures ont été décidées :

  • Une indemnité compensatoire unique et forfaitaire de 5.000 € par entreprise sera accordée aux PME ainsi qu’aux indépendants exerçant leur activité à titre principal ou à titre complémentaire (s’ils paient des cotisations) et qui s’avèreraient fermées ou totalement à l’arrêt en conséquence des mesures adoptées par le Conseil national de sécurité et qui relèvent des domaines suivants :
    • Commerce et réparation d’automobiles et de motocycles
    • Arts, spectacles et activités récréatives (salles de sport, activités sportives et de loisirs…)
    • Intermédiation en achat, vente et location de biens immobiliers
    • Salles de cinéma
  • Une indemnité compensatoire unique et forfaitaire de 2.500 € pour les indépendants et entreprises ayant dû interrompre substantiellement leur activité en mars et en avril 2020 et qui ont bénéficié du droit passerelle complet (mars/avril).
  • Un prêt « ricochet » de 45.000 € maximum à un taux très favorable destiné aux entreprises et indépendants qui ont besoin de trésorerie pour franchir ce cap. Ce prêt bénéficiera d’une franchise en capital de 6 mois maximum. Ce prêt ne pourra pas être cumulé avec les deux mécanismes d’indemnisation. La Wallonie pourra octroyer jusqu’à 5.000 crédits.

Le détail de ces mesures se trouve ici

Consultez cette page pour connaître la procédure à suivre pour avoir la possibilité de bénéficier de ces mesures.
Attention : ne remplissez que la partie concernant les coordonnées. L’Administration wallonne, qui gère les dossiers, vous recontactera. Il est inutile d’encoder votre numéro de TVA, cet encart ne concerne que les demandes de primes de 5.000 euros, auxquelles vous n’avez pas droit en tant qu’architecte.