The
Unilin : 7 niveaux de sécurité incendie

Unilin : 7 niveaux de sécurité incendie

La sécurité incendie est au centre des préoccupations. Le nombre de victimes du feu a été réduit de 65 %, ces 30 dernières années, mais chaque victime reste une victime de trop. Une attention permanente à la sécurité incendie est donc de mise. Une construction véritablement ignifuge nécessite une approche holistique à 7 niveaux.

Les 7 niveaux de sécurité incendie montrent clairement qu’une seule mesure ne suffit pas pour construire des bâtiments à l’épreuve du feu. Le premier niveau, la prévention, constitue une base solide pour la sécurité incendie. Une bonne prévention permet en effet de sauver un maximum de vies. Si un incendie se déclare malgré tout, les 6 niveaux supérieurs permettent de le contenir et de le combattre le plus efficacement possible. L’attention est notamment portée sur la détection des incendies, mais aussi sur la structure des bâtiments proprement dite. Les matériaux tels que l’isolation jouent bien entendu un rôle crucial à cet égard.


  1. Prévention

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Le premier niveau s’attelle à comprendre les causes et les facteurs de risque des incendies domestiques. Saviez-vous, par exemple, que le tabagisme, les pannes électriques, la cuisine et la négligence avec les allumettes ou les bougies sont les principales causes d’incendie en Europe ? Dans les incendies mortels, le feu se propage souvent par les meubles rembourrés, les matelas ou encore par les vêtements et les rideaux.
Dans une optique de prévention, l’UE évalue, entre autres, le niveau de sécurité des appareils électriques (et les retire du marché si nécessaire) et met en place diverses initiatives de sensibilisation. Une étude constante des causes et des risques est également nécessaire.

  1. Détection

Si un incendie se déclare malgré tout, il est important de le détecter le plus tôt possible. Cela permet aux personnes présentes de réagir rapidement, d’évacuer ou d’éteindre le feu. Les détecteurs de fumée obligatoires contribuent à une détection précoce des incendies. Il va de soi que les détecteurs de fumées doivent être placés correctement et présents en nombre suffisant. Il est recommandé d’installer un détecteur à chaque étage, dans chaque chambre et à l’extérieur de chaque zone de sommeil.
Bien que les détecteurs de fumée soient déjà obligatoires dans divers pays européens, dont la Belgique, on recommande d’en élargir l’utilisation à l’ensemble du continent.

  1. Maîtrise précoce

Un incendie peut être maîtrisé dans les premières minutes à l’aide d’extincteurs et de sprinklers automatiques. Ces sprinklers s’activent automatiquement avec la chaleur et ne se mettent en marche que là où le feu fait rage. Ce système automatique permet de gagner un temps précieux dans la pièce où l’incendie se déclare.
Dans pas moins de 96 % des incendies survenus dans des bâtiments équipés de sprinklers, le système a pu maîtriser voire éteindre l’incendie. Saviez-vous qu’au Pays de Galles et en Norvège, toutes les habitations de plus de deux étages doivent obligatoirement être équipées d’un système d’extinction automatique ?

  1. Évacuation

Lorsqu’un incendie ne peut pas être éteint immédiatement, l’évacuation sûre est la première priorité. Il y a déjà des exigences minimales en ce qui concerne la signalisation des issues de secours, mais ce n’est pas tout. Une issue de secours doit toujours être bien éclairée, rapidement accessible et dépourvue de fumée. Les règlements de construction veillent toujours à un environnement exempt de fumée par le biais de l’extraction, de l’évacuation de la fumée ou du compartimentage. Toutes les personnes présentes doivent, en outre, savoir où se trouve l’issue de secours. Vous vous souvenez certainement de ces exercices d’évacuation obligatoires à l’école…

  1. Compartimentage

Le compartimentage coupe-feu garantit que l’incendie et la fumée afférente restent dans le compartiment où ils surviennent. Les autres espaces et les voies d’évacuation, telles que les cages d’escaliers, restent ainsi préservés. Les murs, sols et portes coupe-feu constituent des barrières qui maintiennent le feu dans le même compartiment le plus longtemps possible. La façade contient également des compartiments pour empêcher la propagation du feu. Dans le cas d’incendies à propagation rapide, le compartimentage peut toutefois être compromis. Il est donc essentiel d’évaluer la sécurité incendie de la façade. Ce test peut s’effectuer à trois niveaux :

  • le matériau utilisé proprement dit
  • la structure de la façade dans les différentes couches de matériau
  • les tests à grande échelle pour l’ensemble du système de façade.

Attention : la seule technique correcte consiste à tester l’ensemble du système ! Un seul matériau ininflammable ne suffit pas à garantir la sécurité de l’ensemble de votre système de façade. Le raisonnement inverse permet aussi de comprendre l’importance d’un test complet. Si vous associez les bons matériaux d’une classe de réaction au feu inférieure, le système de façade peut tout de même présenter la sécurité incendie nécessaire. Retenez avant tout que la modification d’un seul élément peut avoir un impact. Les tests à grande échelle sont le meilleur moyen de vous faire une idée complète et correcte de la sécurité incendie.
Certains pays européens imposent donc déjà des règles en ce qui concerne les tests du système de façade complet, mais ce n’est pas encore le cas en Belgique. La nouvelle législation fera la lumière sur la question à partir de 2022.
Unilin accorde une grande importance à la sécurité incendie, dont les recommandations incluent d’ores et déjà ces règles à venir. N’hésitez pas à lire cet article pour vous informer des changements. Les exigences plus élevées en matière d’incendie concernent plus particulièrement les façades ventilées. En raison de leur caractère ventilé, le feu pourrait en effet facilement trouver de l’oxygène supplémentaire pour se propager. Un bon mélange de matériaux dans la structure de la façade, associé au respect du compartimentage nécessaire, permet néanmoins de mettre en œuvre des façades ventilées tout à fait ignifuges. Nos solutions d’isolation apportent assurément une valeur ajoutée pour répondre à toutes ces exigences.

  1. Résistance au feu de la structure

En cas d’incendie grave, la résistance au feu de la structure doit laisser suffisamment de temps pour évacuer les occupants avant qu’il n’y ait un risque d’effondrement. Divers tests de résistance au feu existent pour évaluer la résistance au feu d’une structure. En Europe, les Eurocodes constituent le point de référence en matière de construction ignifuge.
Les connaissances d’Unilin des structures ignifuges leur ont permis de concevoir les panneaux de toiture Usystem, qui mettent résolument l’accent sur la résistance au feu. Les modèles REI30 et REI60 présentent respectivement une résistance au feu de 30 et 60 minutes.
Pour de plus informations sur la sécurité incendie des panneaux de toiture, n’hésitez pas à consulter l’article consacré à ce sujet.

  1. Lutte contre l’incendie

En cas d’incendie, les pompiers doivent pouvoir arriver sur les lieux le plus rapidement possible. Ces derniers sont formés pour évacuer les occupants, combattre le feu et éviter qu’il ne se propage davantage. Les pompiers sont joignables dans toute l’Europe via le numéro d’urgence 112.
Pour lutter efficacement contre les incendies, les pompiers doivent disposer d’un équipement moderne et être suffisamment formés. Il existe des formations et des programmes de subventions spécifiques à cet effet.

La sécurité incendie chez Unilin Insulation

Unilin mets un point d’honneur à ce que ses produits d’isolation servent à construire des bâtiments à l’épreuve des flammes. Ils disposent d’une solution adaptée à chaque type de bâtiment et sont en mesure de fournir des conseils extrêmement ciblés en fonction des exigences applicables. Sur leur page consacrée à la sécurité incendie, vous trouverez de plus amples informations sur leurs efforts en la matière et sur la sécurité incendie de leurs produits.
Sous la bannière « practise what you preach », ils investissent aussi beaucoup dans la sécurité incendie de leurs propres bureaux et usines. Ils disposent même de leur propre équipe de pompiers volontaires, qui se tiennent prêts à intervenir en cas d’incendie dans leurs locaux.

N’hésitez pas à contacter Unilin  pour de plus amples informations ou questions à ce sujet.


The
Reynaers remporte le prix Archiproducts Design 2021